1STMG – Séquence n°4 – Baudelaire, Les Fleurs du mal – Parcours: « la boue et l’or » – SÉANCE 4

Séquence n°4 – Parcours : « Alchimie poétique : la boue et l’or ». Lecture intégrale du recueil de Charles Baudelaire Les Fleurs du mal, paru en 1857.

Séance n°4 – explication du texte n°1 (ORAL 9) – « Une charogne » (section « Spleen et Idéal »).

1. Relire attentivement les séances 2 et 3, que vous retrouvez sur mon blog.

Je vous rappelle que vous devez lire en entier le recueil Les Fleurs du mal. Idéalement, c’était pour le 6 avril, mais après une période aussi mouvementée, je propose de reporter cette lecture intégrale au lundi 26 avril.

2. Nous analysons maintenant votre neuvième texte pour l’épreuve orale du bac (première partie de l’épreuve : 10 minutes de lecture linéaire, dont deux minutes environ pour la lecture à voix haute).

En parlant de lecture à voix haute, ATTENTION A LA VERSIFICATION ! Souvenez-vous de prononcer les liaisons correctement et de prononcer certains « e muets » pour assurer le respect du rythme du texte, ici l’alternance entre des alexandrins (12 syllabes) et des octosyllabes (8). Rappel des règles.

Vous retrouverez le texte complet sur le lien suivant :

https://lytext.atilf.fr/?action=view

 

3. Cherchez dans le dictionnaire les mots qui vous posent un problème pour la compréhension littérale du texte. Je vous conseille le cnrtl, le meilleur dictionnaire en ligne, gratuit et de bonne qualité.

De quoi parle le poème ? Qui parle ? A qui ? Pensez-vous que vous seriez heureux(se) d’être destinataire de ce texte ? Pour quelles raisons ? Repérez les nombreux contrastes, les oppositions, les rapprochements étonnants dès la première lecture.

4. Cliquez sur l’onglet : « présentation de l’œuvre » et lisez.

Puis lisez la « présentation de l’extrait » et le « prolongement de la lecture ».

Ces trois éléments vous apporteront de quoi nourrir une présentation lors de l’introduction, et des clés de lecture, une mise en contexte qui éclaire le texte pour sa compréhension littéraire.

5. Ensuite, j’ai choisi pour problématique celle qui résonne le plus avec le parcours de lecture : En quoi ce poème permet-il de présenter Baudelaire comme un « alchimiste », capable de transformer « la boue » en « or » ? (c’est la question n°2 dans l’onglet « commentaire ».)

Pour y répondre, relisez le texte plusieurs fois attentivement, à la recherche des procédés à analyser. Vous pouvez vous aider pour cela des outils mis à votre disposition pour repérer la ponctuation, les figures de style, les champs lexicaux (dans « lexique »), etc., dans l’onglet « Analyse ».

6. Revenez à la lecture globale du texte et essayez d’en saisir les mouvements : découpez-le en parties, puis donnez un titre à chacune de ces parties.

  • 1. Strophes 1 et 2 : convocation du souvenir, apparition de la charogne.
  • 2. Strophes 3 à 6 : description d’un spectacle plein de vie.
  • 3. Strophes 7 et 8 : convocation des arts.
  • 4. Strophe 9 : un objet de désir ?
  • 5. Strophes 10 et 11 : memento mori (latin : « souviens-toi que tu vas mourir »)
  • 6. Strophe 12 : la promesse du poète, alchimiste et amoureux.

7. Reprenez chacune de ces parties, nourrissez-en l’interprétation à l’aide des procédés que vous avez repérés à l’étape 5, et faites le lien avec la problématique : en quoi chacune de ces parties permet-elle d’y répondre ? Quels éléments de réponse donnent-elles ?

8. Rédigez une conclusion.

This entry was posted in Révisions et Méthodologie d'Hubac, SAV des cours and tagged , , , , , , , . Bookmark the permalink.