Quelques conseils pour la contraction de texte

ATTENTION : on garde :

  • Le même système énonciatif (mêmes pronoms personnels)
  • Le même niveau de langue
  • La même organisation (on peut donc résumer paragraphe par paragraphe)
  • Les mêmes idées : on se met à la place de l’auteur.
  • Rq : certains mots (mais certains seulement !) peuvent se retrouver dans la contraction : les mots-clés, et certains connecteurs logiques.

On supprime :

  • Les passages explicatifs qui entrent dans des détails (on ne garde que l’idée qu’ils expliquent)
  • Les exemples illustratifs (mais on garde les exemples qui ont une valeur argumentative)
  • Les répétitions éventuelles
This entry was posted in Révisions et Méthodologie d'Hubac and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *